Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
24/03/2015

RAPPORT 2014 DE LA CNCDH: ANALYSE DE LA LOGE HATIKVA ET DU BNVCA
Le Président Président d’ HATIKVA Sammy GHOZLAN Alexandre FEIGENBAUM 06 09 67 70 05 A Drancy le 22 Mars 2015 Alors que le rapport 2015 de la Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme (CNCDH) est attendu sous peu, le Bureau National de Vigilance contre l’Antisémitisme (BNVCA) et l’Association B’nai B’rith HATIKVA attirent l’attention sur des aspects terminologiques et méthodologiques qui, dans le rapport 2014, étaient susceptibles de fausser l’appréciation du racisme antijuif et de ses manifestations. Pour une évaluation plus réaliste de l’antijudaïsme, il convient de prendre en compte : • des actes antijuifs n’ayant pas fait l’objet de dépôt de plaintes (notamment par peur de représailles) ; un lien plus étroit avec des associations sur le terrain, comme le BNVCA, permettrait d’avancer dans cette direction. • le nombre absolu d’actes antijuifs, plutôt que la « diminution » du nombre d’actes antijuifs ou à « l’augmentation » du nombre d’actes antimusulmans. Le BNVCA et HATIKVA proposent également que les critères factuels suivants soient adoptés pour caractériser le caractère antijuif d’actions menées par certains individus, associations ou collectivités : • sélectivité de l’indignation : de nombreuses associations, partis politiques a priori généralistes, accordent sur leur site internet et dans leurs prises de position une importance démesurée, voire obsessionnelle, au conflit israélo-palestinien ; en revanche d’autres conflits infiniment plus dramatiques ne semblent guère les émouvoir. • les appels au boycott d’Israël et de produits israéliens, la dénonciation du soi-disant « apartheid » israélien sont des thèmes de propagande anti-israélienne issus d’un détournement, par des lobbies antijuifs, de la conférence internationale sur le racisme à Durban en 2001. Ces thèmes font le lien entre antisionisme et antijudaïsme. Le BNVCA poursuit en justice les commandos BDS en vertu de l'article 225 du Code Pénal et de la loi sur la presse relative aux discriminations. • la mise à l’honneur, dans des municipalités en général communistes de terroristes qui ont délibérément assassiné des civils juifs. Le BNVCA a déjà poursuivi avec succès des municipalités devant les Tribunaux administratifs. • L'organisation d'évènements ou de manifestations en commun avec des individus ou des organisations appelant au djihad antijuif ou soutenant ouvertement des mouvements djihadistes. L’Association BNVCA et l’Association HATIKVA espèrent que le rapport 2015 de la CNCDH permettra des avancées significatives dans ces domaines. Président du BNVCA Président d’ HATIKVA Sammy GHOZLAN Alexandre FEIGENBAUM

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007