Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
04/02/2015

Le BNVCA condamne l'attentat djihadiste commis contre des soldats en faction devant un centre juif à Nice Le BNVCA ne comprend pas pourquoi les soldats n'ont pas user de leur arme contre les provocateurs à Nice Saint-Die Marseille Villeurbanne
Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme 8 Boulevard Saint Simon 93700 Drancy Le Président Sammy GHOZLAN 06 09 67 70 05 Drancy le 4 Février 2015 Le BNVCA condamne avec la plus grande fermeté l'attentat commis contre des soldats en mission de protection devant un centre communautaire juif à Nice. Le. Bnvca salue l'action de la police qui a identifié et interpellé l'auteur de ce nouveau crime djihadiste , nous demandons qu'une enquête approfondie détermine les responsabilités et les complicités de ses familiers et son entourage . Le criminel Moussa Coulibali avait la ferme intention d'assassiner des soldats français , le. Bnvca souhaite un prompt rétablissement aux militaires atteints par les coups de couteau de. Coulibali. Bien que plutôt réticent au ""tout Protection"" le Bnvca salue le ""plan sentinelle ""pour la sécurité des personnes et des sites juifs de France. Le. Bnvca constate néanmoins que plusieurs cas de provocation ont été commis par des individus pour narguer, défier menacer les forces de sécurité présentes devant des centres juifs (école juive du. Raincy. École juive de Villeurbanne Synagogues de St Die, Marseille ) Le BNVCA ne comprend pas pourquoi les soldats n'ont à aucun moment usé de leur droit de légitime défense en tirant sans sommation comme le règlement les y autorise. Le BNVCA reste convaincu que ces djihadistes restent déterminés à commettre des attentats tous azimuts à tout moment qu'ils décideront , C'est pourquoi le BNVCA réclame à nouveau que des mesures d'exception soient décidées pour prévenir le djihadisme en mettant hors d'état de nuire toute sorte d'islamisme radical ( isolement ,détention administrative ,déchéance de la nationalité française ,retour au pays d'origine ,fermeture des mosquées salafistes ,dissolution de l'UOIF ,arrestation des prêcheurs islamistes et des gourous prosélytes et convertisseurs, fermeture des sites islamistes etc ) perquisitions et arrestations de nuit , surveillance et fermeture des médias (radios) engagés militants influents Ce mal doit être éradiqué de façon chirurgicale sans faiblesse ,ni état d'âme au prétexte d' une prétendue liberté des assassins potentiels de nos propres libertés publiques fondamentales, prédateurs de la laïcité, destructeurs de nos valeurs, ennemis de notre démocratie

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007