Présentation
Historique
Les Hommes
Adhérer au BNVCA
Nous contacter

Faire un don

Domaines d'intervention
Procédures d'intervention
Formulaire de déclaration
Formulaire Média

Communiqués

Anciens Communiqués

Verbe et Lumière
Centre Simon Weisenthal
U P J F
Fondation du Judaïsme Français
Union des CCJ (IDF)




COMMUNIQUÉS
12/11/2014

Le BNVCA exprime les craintes d'un retentissement antijuif en France en raison des tensions palestiniennes à Jérusalem.
BUREAU NATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L ANTISEMITISME 8 Boulevard Saint Simon 937I00 Drancy 06 63 88 30 29 Le Président Sammy Ghozlan 06 09 67 70 05 Drancy le 12/11/14 Le BNVCA condamne les incendies volontaires commis en Israel à la fois contre une synagogue et une mosquée Le BNVCA exprime les très fortes inquiétudes qui lui ont été formulées par de nombreux correspondants de la communauté juive de France ,qui appréhendent que les tensions qui règnent à Jérusalem se répercutent à nouveau sur notre sol , et n'entrainent des agressions antijuives . Tous nos correspondants mettent en cause des nations européennes ,dont la France qui de façon prématurée veulent reconnaitre l'Etat virtuel de Palestine avec Jérusalem comme capitale. Ils considèrent que les émeutes qui opposent habitants juifs et musulmans en sont la conséquence.et que ces manifestations n'existaient pas du temps où les dirigeants palestiniens étaient en majorité chrétiens. Selon eux les déclarations des pays européens, leur soutien au Hamas ,leur projet déclaré de priver l'Etat juif de sa capitale unifiée au profit de la Palestine,exacerbent les passions islamistes ,incitent les arabes d'Israel, les musulmans palestiniens à commettre des attentats contre la population juive d' Israel . Ce projet notamment initié par des élus de partis politiques français, de gauche et d'extrème gauche sans représentativité réelle de la population,ne doit pas être relayé par les grands partis républicains. Sans effet sur le terrain, il va pousser à la haine et la division. Le BNVCA invite les médias écrits parlés et télévisés à une prudence dans la terminologie qu'ils emploieront pour rapporter les faits , sans parti pris, en veillant à n'user d' aucune expression péjorative . Le BNVCA demande aux élus , députés et sénateurs ,à la présidente de la Commission des Affaires étrangères,au Ministre des affaires Etrangères français de renoncer à cette déclaration de reconnaissance de la Palestine sans accord de Paix entre le parties. et d'exclure définitivement de ce projet ,Jérusalem qui reste la capitale du Peuple juif tout entier . Plusieurs requérants ont le sentiment que l'Europe leur fait vivre un prolongement de la Shoa. Le BNVCA demande au Ministère de l'Intérieur de prendre en considération ces évènements et faire redoubler de vigilance, la sécurité des personnes et des biens de la communauté juive

Vous pouvez agir en effectuant un don au BNVCA.

Pour cela cliquez sur le bouton Reçu Cerfa



© Bureau National de Vigilance Contre L'Antisémitisme 2007